Read up on the latest news
at cloud.ca

Une question de compétence; le nuage
« IaaS » menacé en Europe, mais prospère au Canada

Crédit image: Jessica Borutski  Les nouvelles directives sur la protection des données de l’Union européenne repoussent les nuages vers le Nouveau Monde. À 10 ms du « Patriot Act » De nombreux adopteurs précoces de notre nuage « Infrastructure-as-a-Service » (IaaS) canadien ont été des organisations qui écrivent des logiciels et qui veulent les exécuter à l’intérieur du Canada, car elles-mêmes, ou leurs clients préfèrent les lois canadiennes sur la protection et la confidentialité des données. Plusieurs de nos clients, dépendant si les clients qu’ils servent sont... Continued

Voici trois raisons pour lesquelles le stockage infonuagique Iaas de cloud.ca va vous contrarier

Chez CloudOps, nous recevons de nombreuses demandes de propositions de la part de personnes très expérimentées dans les domaines de la virtualisation, des réseaux de stockage (SAN) et des serveurs dédiés, pour des organisations qui désirent migrer vers une plateforme Iaas infonuagique à partir de leur serveur physique local ou autogéré. On nous pose fréquemment des questions à propos du niveau de stockage RAID utilisé dans le stockage infonuagique et combien de temps faut-il pour augmenter la quantité de stockage disponible pour un serveur. La question de l’utilisation d’un... Continued

IaaS infonuagique vs virtualisation d’hébergement

J’ai écrit précédemment sur cloudops.com à propos des différences entre l’hébergement et le nuage. Pour continuer sur le thème d’opposer le nuage IaaS (Infrastructure as a service) à des éléments qui sont fréquemment confondus avec le nuage, dans le présent article, je comparerai le nuage «IaaS» à la virtualisation. Premièrement, un «SaaS» (Software as a service) n’est pas un nuage, même s’il peut fonctionner sur un nuage. Ici, je ferai exclusivement référence à un nuage «IaaS». L’infonuagique est un modèle opérationnel Je propose que nous nous entendions... Continued

Trois façons dont le nuage réduit le stress subi par votre Directeur des Services Financiers

Ne pas avoir les bonnes TI, c’est angoissant. La réduction des coûts pousse les directeurs des services financiers à adopter le nuage public, mais la véritable valeur d’un nuage vient de l’agilité commerciale dont il fait preuve. « Quand on regarde le coût par stockage, le coût par Mips (millions d’instructions par seconde) ou le coût par cycle d’UCT, on remarque la guerre des prix qui se joue entre Microsoft, Google et Amazon Web Services »; c’est Mark Peacock, chef de transformation des TI chez Group Hackett qui le dit ici. Il note que des clients de nuage privé... Continued